Construire sa maison – CERFA N°13410*04

Architecture creative process

Une maison d’architecte bordé de baie vitrée une petite bergerie en pierre blanche… À chacun son rêve dans son paysage idéal. Mais l’auto-constructeur n’est pas obligé de tout faire lui-même il peut déléguer une partie de travaux si ces derniers sont trop lourds.

Mieux encore il a la possibilité de faire appel à un réseau de bénévoles plus ou moins professionnels avec lesquels il peut aussi apprendre et se former.

Dessiner sa maison.

Méfiez-vous de la folie des grandeurs les rêveurs sont souvent tendance à construire trop grand. Une surface de 100 mètres carrés est la limite. Elle correspond à une maison comprenant un séjour et 3 chambres. Si vous souhaitez plus d’espace, sachez, que au-delà de 150 mètres carrés, le recours à un architecte est obligatoire. En plus de leur savoir-faire en conception et représentation spatiale, les architectes ont souvent une spécialité susceptible de vous intéresser. Vous aurez ainsi des recommandations sur l’exposition de l’habitation, les bords de toiture, le choix de matériaux, …etc

Vous pouvez également solliciter un architecte du conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement dans les prestations sont gratuits.

Le terrain.

Plus vite il sera pour trouvé mieux ce sera en raison des prêts immobiliers (environ 1 mois) et du permis de construire (en principe 2 mois)

Bien sûr il ne faut pas se précipiter mais vous pouvez commencer à chercher le terrain sur lequel sera votre futur logis au moment où vous débuter les plans.

Le terrain doit être constructible et permettre à la réalisation de votre projet. Vous devez vérifier que ce dernier respecte les règles locale d’urbanisme, les normes de construction…

L’étude de sol, même si elle n’est pas toujours obligatoire et très recommandé. Pensez  à prendre en compte la viabilité du terrain et les raccordements.

Puis montez votre dossier de demande de permis de construire.

voir le certificat d’urbanisme

Financer son projet .

Mieux vaut compter sur des fonds propres car les banques ont du mal à suivre les porteurs de projet d’auto construction. Un particulier ne bénéficie pas des assurances professionnelles garantissant la construction pendant au moins 10 ans (garantie décennale)

Pendant la construction, vérifiez que votre assurance couvre votre responsabilité en cas de dommages causés à un tiers (toute personne sur le chantier). À défaut il faudra modifier cette garantie ou souscrire une assurance spécifique. Concernant les désordres qui risquerait d’apparaître dans la construction, il est quasiment impossible de les couvrir auprès des assureurs traditionnels, sauf à payer des sommes astronomiques. Mieux vaut se diriger vers les organismes spécialisés dans l’auto instructions comme les Castors.

Trouvez tous les formulaires administratifs (CERFA) en ligne sur www.simplecerfa.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s